fbpx Décès d'André Tubeuf | Actes Sud Aller au contenu principal

Décès d'André Tubeuf

Le philosophe et musicologue s'est éteint lundi 26 juillet à l'âge de 90 ans. Avec lui disparaît une tradition d'écrivains et de penseurs, dans la tradition de Vladimir Jankélévitch.

Il était un monument du monde musical, écrivain et musicologue prolifique ; André Tubeuf s’est éteint lundi 26 juillet à l’âge de 90 ans. D’une érudition sans égale, il emporte avec lui une époque et une façon d’écrire en cultivant un rapport à la culture classique très étroit, dans la tradition de Vladimir Jankélévitch qui fut son professeur, André Suarès ou André Gide. France Musique lui rend hommage dès ce lundi, notamment dans l'agenda de l'été et le lendemain dans Musique Matin.

Source : https://www.francemusique.fr/

 

 

 

 

Biographie :

 

André Tubeuf est né à Smyrne en 1930. Admis à l’ENS Ulm en 1950, il est agrégé de philosophie en 1954. Jacques Duhamel et Michel Guy l’appellent l’un et l’autre à leur cabinet dans les années 1970, conseiller pour la musique, sans pour autant qu’il quitte son enseignement. Il est également présent dans la presse musicale, Opéra international, L’Avant- Scène Opéra, Harmonie, Diapason puis désormais Classica, et Le Point depuis 1976. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la musique. Parmi les derniers : Divas (Assouline) et L’Offrande musicale : Compositeurs et interprètes (Robert Laffont, collection “Bouquins”). Son dernier roman, La Quatorzième Valse, a été publié en juin 2008 par Actes Sud. André Tubeuf a obtenu le prix de l’Essai 2009 de l’Académie française pour son Beethoven (Actes Sud). Son Beethoven vient d'être distingué du prix de l'essai de l'Académie française. En 2018, le Prix de la Critique de l'Académie Française lui est décerné pour l'ensemble de son œuvre.