fbpx Le Droit au retour | Actes Sud Aller au contenu principal

Le Droit au retour



Affirmé solennellement dès 1948 par l’ONU et réaffirmé depuis lors pendant près de cinquante ans par les grandes puissances, y compris les Etats-Unis, le droit au retour des réfugiés palestiniens est à présent dénié et décrié plus que toute autre revendication palestinienne. Non seulement en raison des réparations qu’il implique, humaines et financières, mais aussi et surtout parce qu’il rappelle aux Israéliens ce qu’ils préfèrent oublier : les conditions réelles dans lesquelles Israël a été fondé — et la Palestine rayée de la carte.

Cet ouvrage, qui constitue avec Jérusalem, le sacré et le politique, un diptyque original sur les dossiers les plus difficiles du conflit israélo-arabe, se propose d’expliquer pourquoi le droit au retour est jugé inaliénable et imprescriptible par les Palestiniens. Il voudrait, en particulier, montrer que sa prise en compte par Israël, comme cela a été esquissé lors des négociations de Taba en janvier 2001, ne met en cause ni l’existence ni le caractère juif de cet Etat, mais pourrait devenir, au contraire, l’acte inaugural d’une véritable réconciliation israélo-palestinienne et judéo-arabe.

mars, 2002
14.00 x 22.50 cm
0 pages
Coédition Conseil des Ambassadeurs Arabe en France


ISBN : 978-2-7427-3609-6
Prix indicatif : 22.30€



Où trouver ce livre ?