fbpx L'Imposture du marronnier | Actes Sud Aller au contenu principal

L'Imposture du marronnier

Sous-titre
Une enquête de Leo Malinverno



À la tête d’un véritable empire immobilier qu’il a bâti sans scrupules, Ascanio Restelli, octogénaire qui collectionne les maîtresses, vise désormais la mairie de Rome. Viola Ornaghi, envoyée par le magazine Charme, se rend dans sa somptueuse villa pour l’interviewer à ce sujet. Mais elle se retrouve face à un cadavre atrocement mutilé : égorgé et énucléé. Sous le choc, elle appelle à l’aide son ami Leo Malinverno, “journaliste par vocation, séducteur par nature et détective malgré lui”. C’est lui qui mènera l’enquête conjointement à son vieil ami le commissaire Guerci : une enquête délicate, vu le nombre d’ennemis qui auraient eu de bonnes raisons d’en vouloir à la victime.

Dans une Rome tentaculaire où s’imbriquent étroitement politique, spéculation immobilière et activités mafieuses, l’auteur nous entraîne aussi bien dans les milieux huppés de la grande bourgeoisie que dans les borgate à l’abandon, livrées à tous les trafics. Hédoniste, ironique et léger, Leo se meut avec aisance dans le monde de la presse, mais cette légèreté se double d’une acuité particulière en matière de psychologie. Et le passé des uns et des autres, leurs secrets, leurs mensonges – comme celui du marronnier, arbre trompeur dont les fruits sont immangeables – viennent enrichir une intrigue menée tambour battant.

janvier, 2021
13.50 x 21.50 cm
416 pages

Marguerite POZZOLI

ISBN : 978-2-330-14444-9
Prix indicatif : 22.80€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Avec une ironie savamment dosée, l’auteur construit l’intrigue en montrant toutes les facettes de la capitale italienne, son incroyable patrimoine, son mode de vie unique, mais aussi l’imbrication entre politique, spéculation immobilière et activités mafieuses.

Pascale Fauriaux, L'ECHO REPUBLICAIN

Outre l’enquête criminelle, il y est question de basses manœuvres politiques mais aussi de tentatives de rachats de journaux, la mafia n’étant jamais vraiment éloignée. Toujours est-il que lon prend un certain plaisir à suivre ces personnages qui pataugent allègrement dans une histoire à rebondissements qui vaut surtout par ses arrière-plans. 

Stéphane Bugat, LE PROGRES

Cette enquête très réussie nous entraîne dans le monde de la grande bourgeoisie romaine et de ses accointances avec les milieux les plus louches, y compris ceux de la mafia calabraise. Secrets de famille, collusions pouvoir-pègre et histoire d’amitié et d’amour, ce polar italien est à découvrir très vite pour les amateurs du genre.

LA VOIX DU NORD

Un style simple et élégant avec lequel l’auteur nous permet d’affronter les faits. Le soin méticuleux de la moindre nuance, l’élégance du traitement font de L’imposture du marronnier un ouvrage à lire absolument. L’épilogue, presque inattendu, est parfait et donne l’espoir d’une suite.

LE TARN LIBRE

Plongée trépidante dans les arcanes de Rome, avec côté pile la bonne société, et côté face celle des déshérités, de la mafia et de la corruption. Envoûtant.

Sébastien Dubos et Alexandre Ferrer, MIDI

Un polar assez étrange, assez exceptionnel (…). Un polar formidable écrit par un journaliste qui a beaucoup de talent. (…) C’est le polar à lire pour le moment.

RADIO DUNES

Du même auteur