Aller au contenu principal

Le Jardin céleste



En 1937, Nikolaas, jeune homme sud-africain venu étudier dans une université britannique, est invité à passer l'été avec la famille d'un camarade, dans la campagne anglaise. Alors que la guerre civile espagnole fait la une des journaux et que l'on débat de la menace posée par Hitler avec désinvolture ou effroi, il s'initie aux charmes de la vie aristocratique : parties de croquet, bals, dîners habillés, jardinage, virées en voiture... Tenaillé par son sentiment de non-appartenance, par la peur de commettre un impair, il observe, grisé, tout un monde s'acheminer vers sa fin.
Le septième roman du grand auteur sud-africain Karel Schoeman, lauréat de multiples récompenses, notamment le prix "Transfuge" du meilleur roman africain en 2018.

octobre, 2022
11.50 x 21.70 cm
240 pages

Pierre-Marie FINKELSTEIN

ISBN : 978-2-330-17187-2
Prix indicatif : 22.50€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Dans Le Jardin céleste, Karel Schoeman porte un regard désabusé sur l’Angleterre de la fin des années 1930. Style dépouillé et récit en « ligne claire » y reflètent le désarroi de ses personnages.

Jean Jauniaux, LE MONDE DES LIVRES

Schoeman, historien autant que romancier, est l’explorateur d’un territoire, le veld, et de sa langue, l’afrikaans. Le passé, dans Le Jardin céleste, est un bouquet d’immortelles dans la maison des autres.

Claire Devarrieux, LIBÉRATION

Comme dans Le Monde d’hier de Stefan Zweig, le narrateur de ce récit crépusculaire médite sur la disparition d’une civilisation.

Lucien d’Azay, TRANSFUGE

Entre l’indifférence des uns et l’engagement des autres, l’auteur dresse une peinture infiniment subtile de l’entre-deux-guerres.

BIBA

Du même auteur

Dans la même collection