Aller au contenu principal

Le Regard ramassé

Sous-titre
Une anthologie de l’art moderne



Comme en préambule à son œuvre littéraire, Paul Nizon a écrit un certain nombre de critiques d’art. De Goya à Hodler en passant par Turner, de Picasso et Malevitch à Morandi, Rothko et Giacometti, en passant par Soutine et Miró, l’écrivain y dessine, comme en passant, sa propre existence avec l’art et en l’art.

novembre, 2022
11.50 x 21.70 cm
384 pages

Frédéric JOLY

ISBN : 978-2-330-16087-6
Prix indicatif : 24.00€


Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Paul Nizon est aujourd'hui considéré comme l'un des écrivains contemporains les plus novateurs. Ses textes témoignent d'une grande attention à la réalité sensible, faisant de la beauté un élément central de sa vie et de son œuvre - souvent mêlées. Dans Le Regard ramassé, à travers des essais et des portraits d'artistes, l'auteur dévoile son musée personnel de l'art moderne.

Heinz-Norbert Jocks, ART PRESS

L'écriture y est précise, efficace, volontiers assertive, capable de résumer en une phrase ce qui fait la singularité d'une démarche artistique. Quant au propos, il est riche, souvent brillant, documenté, et formulé avec une sorte d'évidence qui finit par nous convaincre que Nizon a raison, et qu'il sait.

Didier Garcia, LE MATRICULE DES ANGES

L’écriture de Nizon trouve des voies lumineuses pour évoquer les œuvres  un exercice qu’il réussit tout particulièrement face aux œuvres abstraites, à travers ce qu’il voit, mais aussi ce qu’elles produisent en lui. Une évocation d’œuvres, donc, mais aussi une documentation de soi, à travers les sensations traversées.

Francesco Biamonte, RTS - Qwertz

Dans la même collection