Aller au contenu principal

Apprendre à voir

Sous-titre
Le point de vue du vivant



Une forêt ? Un paysage charmant. Un corbeau ? Un sinistre présage. Une rose ? L’être aimé. Le monde vivant est à la fois omniprésent dans notre culture et décidément absent. Car percevoir le vivant comme un décor, un symbole ou un support de nos émotions sont autant de manières de ne pas le voir. Et si nous apprenions à voir le vivant autrement ? Si nous entrions dans un monde réanimé, repeuplé par les points de vue d’autres êtres que nous ? Ce livre se propose d’équiper notre oeil pour saisir le vivant autour de nous comme foisonnant d’histoires immémoriales, de relations invisibles et de significations insoupçonnées. Sur le chemin de cette métamorphose, nous avons pour guides celles et ceux qui ont passé leur vie à apprendre à voir le vivant dans son abondance de signes et de sens : des artistes peintres et des femmes naturalistes du XIXe siècle anglais et américain. Le livre enquête sur leurs arts de l’atten tion, différents mais complémentaires, qui ont su tisser ensemble savoirs et sensibilité. À travers cette exploration, c’est une autre disponibilité au monde qui fait surface.
Chaque jour est une occasion inouïe et renouvelée d’apprendre à voir.

juin, 2021
16.50 x 22.50 cm
256 pages


ISBN : 978-2-330-15164-5
Prix indicatif : 29.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique
Prix de l’essai EcoloObs -

Apprendre à voir. Le point de vue du vivant explore le sens de ce tissage irrégulier que les artistes influencés par les savants ont tramé dans leurs œuvres (...). En ressort une manière inédite et heureuse d’observer les œuvres comme du point de vue des vivants qui la composent et un plaisir renouvelé à observer et comprendre ces vies intenses qui frémissent autour de nous.

Jean de Loisy, FRANCE CULTURE / "L'ART EST LA MATIÈRE"

Essai d’histoire environnementale de l’art mais aussi guide à emmener en forêt avec soi, Apprendre à voir, le point de vue du vivant (Actes Sud) d’Estelle Zhong Mengual est un compagnon essentiel pour apprendre à poser un nouveau regard sur le monde qui nous entoure.

Nicolas Celnik et Justine Wild, LIBERATION

Ne plus se regarder dans "la nature" comme dans un miroir, entourés de symboles pesants mais apprendre à voir le vivant en le repeuplant des points de vues des autres, non humains. C'est l'enthousiasmante invite d'Estelle Zhong Mengual.

FRANCE CULTURE / "La suite dans les idées"

Estelle Zhong Mengual mise sur une métamorphose de notre regard, et relate son propre apprentissage dans un essai original et envoûtant. À fourrer illico dans tous les sacs à dos avant de partir en promenade champêtre.

Elisabeth Quin, MADAME FIGARO

L’enjeu d’Estelle Zhong-Mengual est certes de « construire une histoire environnementale de l’art», mais surtout de dévoiler, à partir notamment de brillantes analyses de tableaux, un monde en mouvement, en métamorphose et en interaction perpétuelle entre les genres et les espèces, ce qui donne à son ouvrage une portée éminemment politique.

Natacha Wolinski, THE ART NEWSPAPER

Un livre passionnant.

Laure Adler, L'Heure bleue, FRANCE INTER

Du même auteur