Aller au contenu principal

Notes d'hiver sur impressions d'été



Pressé par ses amis de décrire ses impressions de voyage lors de sa première visite à l’étranger, en 1862, Dostoïevski répond par une fiction : entre observations, invocations, jugements, invectives, esquisses, croquis ou commentaires, l’écrivain élabore une typologie plus mentale que réelle de l’Occident, dont il ressort essentiellement que sa beauté et son élégance sont les cache-misère de la prostitution enfantine et d’une pauvreté endémique.

Dans ces scènes — qu’elles soient situées à Paris, à Londres, ou dans un compartiment de chemin de fer —, on retrouve toute la verve féroce de l’auteur des «Carnets du sous-sol».

janvier, 2001
11.00 x 17.60 cm
136 pages

André MARKOWICZ

ISBN : 978-2-7427-3131-2
Prix indicatif : 7.50€
Babel n° 161



Où trouver ce livre ?