Aller au contenu principal

Electre des bas-fonds



S’appropriant la figure d’Électre, Simon Abkarian propose une réécriture du mythe, plongeant le personnage à la pureté intransigeante dans les bas-fonds.

Lors de la 32e Cérémonie des Molières, retransmise le 23 juin 2020, Simon Abkarian a remporté pour cette pièce le prestigieux Molière de l'auteur, ainsi que le Molière de la mise en scène et le Molière du Théâtre public.

Simon Abkarian continue à explorer les ressorts de la haine, de la vengeance et du pardon.

12 femmes, 4 hommes, 3 musiciens et un chœur / durée estimée : 2 h.

septembre, 2019
15.00 x 20.50 cm
112 pages


ISBN : 978-2-330-12936-1
Prix indicatif : 15.00€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique
Molière de l'auteur, Molière de la mise en scène et le Molière du Théâtre public -
  • Du mercredi 24 mars au vendredi 26 mars 2021, Théâtre nationale de Nice à Nice
    Du mardi 6 avril au samedi 10 avril 2021, Le Grand T à Nantes
    Du mardi 1 décembre au mercredi 2 décembre 2020, La Filature - Scène nationale à Mulhouse
    Le samedi 9 janvier 2021, Théâtre de Gascogne à Mont-de-Marsan
    Le samedi 9 janvier 2021, Théâtre de Gascogne à Mont-de-Marsan
    Du vendredi 15 janvier au samedi 16 janvier 2021, Théâtre de Corbeil-Essonnes à Corbeil-Essonnes
    Du vendredi 22 janvier au samedi 23 janvier 2021, Espace Michel-Simon à Noisy-le-Grand
    Le vendredi 29 janvier 2021, La Lanterne à Rambouillet
    Du jeudi 11 février au vendredi 12 février 2021, Théâtre Molière - Scène nationale à Sète
    Du mercredi 24 février au vendredi 26 février 2021, MC2 - Scène nationale à Grenoble
    Du mercredi 3 mars au samedi 13 mars 2021, Théâtre des Célestins à Lyon
    Du mercredi 14 avril au samedi 17 avril 2021, Le Quai à Angers
    Du mercredi 19 mai au jeudi 20 mai 2021, Maison de la Culture d'Amiens à Amiens
    Le mardi 25 mai 2021, L'Avant-Scène / Théâtre de Colombes à Colombes
    Le vendredi 23 juillet 2021, Théâtre Liberté à Toulon

Le levain de ce drame, revisité par un nouveau regard, tient au texte, à sa réécriture si particulière, à sa tonalité d'âpre mélopée, combative et simplement qui touche au cœur. [...] Texte chez Actes Sud-Papiers.

Frédérique Roussel, Libération

Quelle langue ! Charnue, colorée, sensuelle et assassine... (…) Rien n’est simple dans cette Électre des bas-fonds, où Abkarian fait à merveille entendre la voix des femmes dans une société patriarcale qui constamment les nie.

Fabienne Pascaud, Télérama

Du même auteur