Aller au contenu principal

Paul AUSTER

Né en 1947 à Newark dans le New Jersey, Paul Auster étudie de 1965 à 1970 les littératures française, anglaise et italienne à Columbia University, où il obtient un Master of Arts. Il publie à cette époque des articles consacrés essentiellement au cinéma dans le Columbia Review Magazine, et commence l’écriture de poèmes et de scénarios pour films muets qui deviendront ultérieurement Le Livre des illusions.

De 1971 à 1974, il s’installe à Paris et traduit Dupin, Breton, Jabès, Mallarmé, Michaux ou Du Bouchet. Unearth, son premier recueil de poèmes, paraît aux États-Unis en 1974, puis en France, en 1980, aux éditions Maeght. En 1979, il publie sous le pseudonyme de Paul Benjamin un roman policier intitulé Fausse Balle, dans la “Série noire”.

Son roman, Cité de verre (premier volume de sa Trilogie new-yorkaise), paraît en 1987 aux éditions Actes Sud et connaît un succès immédiat auprès des médias et du public.

Paul Auster est l’auteur d’une œuvre de premier plan, reconnue dans le monde entier et traduite dans plus de quarante langues. Écrivain prolifique, outre une vingtaine de romans, il a publié des essais, nouvelles, pièces de théâtre, recueils de poésie, scénarios…

Il a reçu de nombreuses distinctions littéraires dont le Médicis étranger pour Léviathan, le Premio Napoli pour Sunset Park, et le très prestigieux prix Prince des Asturies pour l’ensemble de son œuvre. Il a été finaliste de l’International IMPAC Dublin Literary Award pour Le Livre des illusions, du Pen/Faulkner Award for Fiction pour La Musique du hasard, ou encore du Man Booker Prize pour 4 3 2 1.

Sa pièce de théâtre, Laurel et Hardy vont au paradis, a été montée en 2000 au théâtre de La Bastille, son roman La Musique du hasard a été adapté au cinéma par Philip Haas en 1991, et Cité de verre a été adapté en bande dessinée, avec des illustrations de David Mazzucchelli, en 1999.

Cinéaste, il a écrit plusieurs scénarios dont ceux de Smoke et de Brooklyn Boogie, films qu’il a coréalisés avec Wayne Wang (1995). Puis il se lance seul dans la réalisation de longs-métrages : Lulu on the bridge, sélectionné au Festival de Cannes dans la catégorie “Un certain regard” en 1998 et La Vie intérieure de Martin Frost, sorti en 2006.

Paul Auster a été élu membre de l’American Academy of Arts and Letters et nommé Commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres.

Il a vécu la majeure partie de sa vie à Brooklyn avec sa femme, la romancière et essayiste Siri Hustvedt. Il y décède le 30 avril 2024 à l'âge de 77 ans.

L'ensemble de son œuvre est publié chez Actes Sud. Baumgartner est son dernier roman.

“Paul Auster est décidément un génie.”
Haruki Murakami

 

Portrait © Spencer Ostrander

Paul Auster - 2018 (1.53 Mo)

Auster tient à ce mot de travail. Il tient à la notion d'effort. Plus que jamais, l'écriture est l'occasion de faire don de soi au lecteur. (...) Les listes se succèdent aux listes, et plus elles font le compte des évènements et des années, plus on touche du doigt l'immensité de la tâche de l'écrivain : faire barrage à l'oubli, ou plutôt l'accueillir dans l'écriture pour révéler la vulnérabilité des choses et des êtres.

Philippe Ramy , Magazine littéraire

Bibliographie

mars, 2024
11.50 x 21.70 cm
208 pages
21.80€
février, 2023
15.00 x 20.50 cm
208 pages
26.00€
novembre, 2022
11.00 x 17.60 cm
160 pages
7.40€
novembre, 2022
11.00 x 17.60 cm
112 pages
7.40€
mai, 2022
15.50 x 25.00 cm
144 pages
22.50€
novembre, 2021
11.00 x 17.60 cm
176 pages
7.20€
novembre, 2021
11.00 x 17.60 cm
448 pages
10.20€
novembre, 2021
11.00 x 17.60 cm
384 pages
10.20€