fbpx Beaucoup de jours | Actes Sud Aller au contenu principal

Beaucoup de jours



Frédéric Jacques Temple n'a jamais tenu un journal: à l'introspection, il a toujours préféré vivres pleinement l'heure présente, engranger pour l'avenir. Lecteur acharné depuis son enfance, passionné _ dans le sillage d'un oncle archéologue - par l'histoire naturelle, devenu pêcheur et chasseur, spéléologue, ornithologue, puis soldat dès la fin de l'adolescence, il a accumulé expéreinces, aventures, voyages, qui seront plus tard les thèmes de ses oeuvres.
L'âge venu, il s'est avisé d'imaginer un "faux journal" où les années se moquent de l'ordre, se perdent et se rattrapent. Au milieu des échos d'une existence, des descriptions, des anecdotes, des commentaires qui sont le fruit d'un passé redevenant présent, apparaissent des personnages qui ont croisé ou accompagné l'auteur: Blaise Cendrars, Joseph Delteil, Curzio Malaparte, Anton Prinner, Henry Miller, Lawrence Durrell, Claude Lévi-Strauss, Ivan Bounine, Jean Hugo mais aussi de simples braconniers, des pêcheurs d'anguilles, des Indiens pueblos, des astronomes, des explorateurs et des typographes. Toute une vie réinventée par le passage et les couleurs du temps, une vision du monde, de l'histoire de la littérature et de la musique qui pourra réveiller en chacun une mémoire endormie.

«Frédéric Jacques Temple est né en 1921. Il vit tout près de Montpellier.»

janvier, 2009
11.50 x 21.70 cm
400 pages


ISBN : 978-2-7427-8106-5
Prix indicatif : 25.40€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Ces pages sont d'abord une invitation aux voyages et aux traversées de tous ordres, géographiques et déambulatoires, du Languedoc toujours retrouvé; à tous les bouts du monde, elles deviennent souvent visites aux grands hommes, surtout s'ils tiennent une plume. Puis c'est un atelier ou une œuvre peinte ou bien encore l'air du temps, un air quelquefois terrible, et le temps qui n'est plus.

Daniel Bégard, Magazine Olé

Dans la mesure où il n'a jamais tenu de journal, c'est le survol d'une vie, prise année après année, qu'il réalise ici, évoquant tous ceux qu'il a croisés durant cette existence placée sous le signe de la culture, à savoir la fine fleur de la gent littéraire. Mais on y aperçoit aussi des personnages moins en vue, comme des braconniers, des pêcheurs d'anguilles, ou ses camarades du front avec lesquels il rencontre Malraux.

Daniel Bégard, Le Matricule des anges

Du même auteur