fbpx Les Singuliers (Babel) | Actes Sud Aller au contenu principal

Les Singuliers (Babel)



À l’été 1888, une communauté de peintres prend pension à Pont-Aven, un village pittoresque du Finistère. Parmi eux se trouvent un jeune Belge, Hugo Boch, et un certain Gauguin, autodidacte assez hâbleur qui croit en son génie. Ils sont de cette avant-garde qui veut peindre autrement, voir autrement, vivre autrement. Hugo mène une correspondance assidue et les lettres qui s’échangent entre la Bretagne, Paris et Bruxelles, sont foisonnantes d’anecdotes.

Un vent nouveau se lève, en cette fin de siècle, dans les arts mais aussi dans les mœurs et les techniques. Tous ces explorateurs sont des jeunes gens audacieux qui se battraient en duel pour défendre des tournesols peints par un Hollandais réfugié dans le Midi, que beaucoup considèrent comme un fou et un barbouilleur…

En mêlant figures historiques et personnages fictifs, Anne Percin compose avec Les Singuliers un roman épistolaire bouillonnant et savoureux.

août, 2016
11.00 x 17.60 cm
416 pages


ISBN : 978-2-330-06679-6
Prix indicatif : 9.50€
Babel n° 1407



Où trouver ce livre ?

Du même auteur