Aller au contenu principal

Tout ce dont je ne me souviens pas



Samuel meurt dans un terrible accident de voiture. Était-ce réellement un accident, était-ce un suicide ? Un auteur anonyme, vague connaissance du défunt, décide de retracer ses derniers jours. À travers les témoignages divergents de ses proches, un portrait hybride du jeune Samuel émerge. Chacun a une bonne raison de s’approprier la vérité.
Avec ce thriller émotionnel qui se mue en panorama social singulier de la société suédoise contemporaine, Khemiri confirme qu’il est l’une des voix littéraires scandinaves les plus importantes de sa génération.

mai, 2017
11.50 x 21.70 cm
336 pages

Langue : suédois
Marianne SÉGOL-SAMOY

ISBN : 978-2-330-07821-8
Prix indicatif : 22.50€



Où trouver ce livre ?
Ce livre existe également en version numérique

Une réflexion originale sur la relation qu'un auteur entretient avec son sujet. 

Sylvie Tanette, Les Inrockuptibles

Un chant polyphonique, à la fois un requiem et un réquisitoire.

Elena Balzamo, Le Monde des livres

Khemiri écrit une autre Suède, mondialisée, métisse, en crise et branchée. Feuilleton pop et politique sur la Suède d'aujourd'hui, thriller émotionnel sur l'impénétrable énigme du suicide, Tout ce dont je ne me souviens pas ne colle pas d'étiquette et surprend sans cesse.

Marguerite Baux, Elle

Tout ce dont je ne me souviens pas est un roman sur l’intranquilité de garçons et filles de 20 ans, sur leur appétit de rencontres, leur sens de l’amitié dans un moment où ils envoient promener la famille et, le plus beau pour la fin, un livre sur l’amour.

Virginie Bloch-Lainé, Libération

Avec Tout ce dont je ne me souviens pas, celui qui signe aussi des pièces de théâtre remarquables, livre un roman éclatant et sur le fil. Belle ronde que cette lecture pleine d’oublis.

Boris Senff, 24 heures

Une pépite !

Notes bibliographiques

Du même auteur